Articles propriétés

La mairie d’Estepona encourage la rénovation des bâtiments

La mairie d’Estepona a approuvé un nouveau règlement visant à assurer la conservation et la rénovation des bâtiments. L’intention est d’améliorer la sécurité et l’attractivité de la ville en réduisant et, à terme, en évitant l’existence de bâtiments en ruine ou en mauvais état – et cela s’étend également aux terrains à bâtir, qui ne doivent plus être en friche et non entretenus.

La mairie d'Estepona encourage la rénovation des bâtiments

Pour aider à la gestion de ce qui précède, la mairie d’Estepona a également créé un registre municipal des parcelles et des bâtiments abandonnés, connu officiellement sous le nom de Registro Municipal de Solares y Edificaciones Ruinosas. Avec l’aide de ce registre, les autorités souhaitent décourager la pratique de l’abandon des propriétés et faire pression sur les propriétaires de ces édifices et terrains à bâtir pour qu’ils en prennent meilleur soin.

Ce dernier se définit avec l’achèvement des travaux de construction dans un délai raisonnable, ne pas laisser les projets à moitié finis, et le maintien des bâtiments et des terrains dans un état convenable, ainsi que la rénovation des propriétés abandonnées. Tout cela devra être conforme aux directives d’urbanisme de la ville.

Embellir Estepona

Cette mesure s’inscrit dans le prolongement du programme d’embellissement lancé par le maire d’Estepona, José María García Urbano, lors de son arrivée au pouvoir il y a plusieurs années. Elle s’appuie sur le processus de peinture et de décoration des maisons, la rénovation des rues et des places, la création de zones vertes et de parcs, et la construction de nouvelles installations telles que le stade d’athlétisme, l’Orchidarium, la mairie, le parking et l’hôpital d’Estepona.

La volonté est de continuer l’amélioration de la ville et son attrait pour les résidents, les touristes et les investisseurs. Après avoir embelli le centre historique et ajouté un parc de logements modernes attrayants, Estepona a maintenant aussi l’ambition de nettoyer les bâtiments inesthétiques et les terrains à bâtir mal entretenus. Les propriétaires qui ne respectent pas la nouvelle réglementation seront inscrits au registre nouvellement créé et disposeront d’un an pour effectuer les travaux de construction ou de rénovation. Tout manquement à cette obligation entraînera des procédures juridiques qui pourraient aboutir à la vente forcée du terrain ou des bâtiments en question.

Estepona, Jardin de la Costa del Sol

Les nouveaux pouvoirs confèrent à la mairie la capacité de mieux contrôler le paysage urbain de la ville et de poursuivre le plan visant à en faire le « Jardin de la Costa del Sol ». Si ce projet réussit, il permettra de réduire considérablement le nombre de structures et de chantiers abandonnés et de poursuivre le merveilleux processus de rénovation, de modernisation et d’embellissement qui a lieu à Estepona depuis près de dix ans maintenant.

Les mesures permettront également de réduire l’entrée facile sur le marché des spéculateurs fonciers et immobiliers et mettront l’accent sur les partenariats avec des promoteurs et des investisseurs sérieux, qui travaillent de manière professionnelle et ont les moyens de mener à bien les projets. Estepona souhaite garantir un niveau élevé en ce concerne les nouvelles constructions, les biens immobiliers et d’équipements, tout en préservant son patrimoine historique et culturel et en devenant un exemple brillant de développement urbain durable et écologique.

Contactez Terra Meridiana pour obtenir des informations sur les biens immobiliers en vente à Estepona. Nous vivons nous-mêmes dans la ville et nous nous soucions d’Estepona et de ses environs, alors n’hésitez pas à nous contacter pour obtenir des nouvelles intéressantes mais impartiales et des conseils.

Par Adam Neale | Nouvelles de la propriété | 9 août 2020

Par Alex Salazar | Articles propriétés | 12 août 2020

Propriétés équivalentes

La mairie d’Estepona encourage la rénovation des bâtiments
Sandra

"Vous voulez acheter ou vendre un bien?"