Liste de contrôle de location pour les locataires

Si vous souhaitez louer une propriété sur la Costa del Sol dans le cadre d’un contrat de longue durée, soit pour l’utiliser comme résidence permanente, soit pour des visites fréquentes, voici une liste de contrôle pratique pour vous aider à vous préparer à emménager

Si vous souhaitez louer une propriété sur la Costa del Sol dans le cadre d’un contrat de longue durée, soit pour l’utiliser comme résidence permanente, soit pour des visites fréquentes, voici une liste de contrôle pratique pour vous aider à vous préparer à emménager

1. Documentation – la plupart des propriétaires et des intermédiaires, tels que les agents immobiliers comme nous, voudront voir une preuve de vos revenus ou de solvabilité et que vous serez un locataire responsable. C’est pourquoi il est bon de constituer un dossier d’informations personnelles, comprenant votre carte d’identité avec photo (passeport ou carte NIE), les copies de vos trois derniers bulletins de salaire (nóminas) si vous êtes employé ou vos relevés bancaires, et idéalement deux références de propriétaires précédents à remettre lorsque vous verrez un endroit qui vous plaît.

2. Conditions générales – Habituellement, la législation espagnole protège les intérêts des locataires plutôt que ceux des propriétaires dans le cadre de contrats de location de longue durée, mais assurez-vous de bien comprendre la loi, de connaître vos droits et de lire les petits caractères avant de signer un contrat.

3. Inventaire – si le bien que vous souhaitez louer comprend des appareils électroménagers, des meubles et tout autre contenu, assurez-vous que chaque article figure dans un inventaire annexé au contrat, ainsi qu’une description précise de son état s’il n’est pas parfait ou neuf, avant de signer, de sorte que vous ne soyez pas tenu responsable des dommages ou détériorations qui auraient pu se produire lors de locations précédentes.

4. Dépôts de garantie – La loi espagnole stipule que les locataires doivent fournir l’équivalent d’un mois de loyer à titre de caution lors de la signature de contrats de longue durée, mais des sommes supplémentaires peuvent être demandées en fonction du statut de votre propriétaire. S’il s’agit d’une entreprise, elle peut exiger jusqu’à deux mois de caution bancaire supplémentaires, tandis que les propriétaires privés peuvent demander des assurances supplémentaires, notamment des garanties bancaires importantes. Dans tous les cas, les dépôts de plus d’un mois sont librement négociables, aussi n’acceptez que les demandes raisonnables.

5. Assurance – les propriétaires responsables doivent disposer d’une assurance maison complète pour couvrir les risques et les dommages à une propriété et à son contenu, ainsi qu’aux tiers, mais il est bon de demander à voir une copie de leur couverture, au cas où. En même temps, vous pouvez souhaiter souscrire une assurance habitation distincte en tant que locataire pour couvrir vos effets personnels et votre responsabilité, à l’égard du propriétaire et des tiers.

6. Services et prestations – en fonction du bien que vous louez et des préférences de votre propriétaire, il peut vous être demandé de transférer les prestations et les services déjà fournis à votre nom pour la durée du contrat, auquel cas vous devrez donner vos coordonnées personnelles et bancaires aux prestataires en question. Ou bien on peut vous demander de payer les factures reçues par le propriétaire ou un intermédiaire. Dans ce cas, demandez toujours des copies des originaux pour vérifier votre consommation et vos coûts. Avant d’emménager et lors de votre départ, vérfiez avec le propriétaire les relevés des compteurs pour vous assurer que vous ne payez pas la facture de quelqu’un d’autre.

7. Autres frais – les propriétaires sont légalement tenus de payer les éléments suivants : l’impôt foncier ou les taux annuels (IBI en espagnol), les frais de communauté (si la propriété est située dans une communauté), le ramassage des ordures, l’assurance maison et l’entretien des installations et des équipements (comme la chaudière ou l’installation de gaz). Avant de signer, demandez à voir les justificatifs afin de vérifier que tout ce qui précède est payé à ce jour, afin de ne pas avoir à subir les conséquences d’éventuels arriérés pendant votre occupation.

8. Paiement du loyer – à Terra Meridiana, nous conseillons aux locataires de toujours payer le loyer par virement bancaire ou par prélèvement automatique sur votre compte afin de s’assurer que le paiement est effectué et reçu dans les délais, de manière légale et sans tracas.

9. Vérifiez que tout fonctionne – assurez-vous que la propriété a été entièrement nettoyée et que tous les appareils, les prises de courant, les interrupteurs, les stores et tout autre dispositif fonctionnent comme il se doit. Si la propriété doit être repeinte, insistez pour que le propriétaire en assume la responsabilité et que cela soit fait avant de signer un contrat.

10. Demandez de l’aide, si nécessaire – si vous avez des doutes sur vos droits en tant que locataire, sur les conditions du contrat ou si vous avez simplement besoin d’un peu d’aide pour votre espagnol, vous pouvez demander conseil à un avocat, un gestor ou un agent immobilier. À Terra Meridiana, nous offrons gratuitement aux locataires potentiels des conseils impartiaux et nous sommes toujours disponibles pour aider les locataires de longue durée à résoudre les problèmes qu’ils rencontrent pendant leur location.

Contact Terra Meridiana
Liste de contrôle de location pour les locataires
Theodora

"Dites-nous ce que nous pouvons faire pour vous aider et nous vous contacterons le plus rapidement possible"