Articles propriétés

Comptes bancaires pour les non-résidents de l’espagne

Lorsque des non-résidents ouvrent un compte bancaire en Espagne, beaucoup sont choqués de découvrir des coûts cachés pour des services qui sont totalement gratuits lorsqu’ils effectuent les mêmes opérations chez eux.

Comptes bancaires pour les non-résidents de l'espagne

Pour commencer, la plupart des comptes espagnols vous font payer pour le privilège d’avoir un compte chez eux. Les clients peuvent également se voir infliger des pénalités pour avoir un chéquier, recevoir des courriers électroniques ou utiliser des distributeurs automatiques, les frais s’additionnant réellement pour les titulaires de comptes qui ne perçoivent ni pension ni salaire chaque mois.

L’avantage d’ouvrir un compte bancaire en tant que non-résident en Espagne est qu’il n’y a pas d’impôt à payer. Les non-résidents sont ceux qui passent 183 jours (six mois) ou moins par an en Espagne, ceux qui n’ont pas activité professionnelle principale dans le pays, ni de conjoint ou de personnes à charge résidant en Espagne.

Heureusement, il existe des moyens d’éviter d’être taxé à chaque fois, à condition de faire ses devoirs. Si nécessaire, choisissez une banque qui traduit toute sa littérature dans votre langue maternelle.

Veuillez consulter votre banque pour obtenir les informations les plus récentes concernant les frais et les taux.

Ce que vous devez savoir pour ouvrir un compte bancaire en Espagne

L’ouverture d’un compte bancaire en Espagne est relativement facile, mais vous devrez décider si vous souhaitez ouvrir un compte bancaire pour non-résidents ou pour résidents.

Le compte bancaire pour non-résidents

Ce type de compte est destiné aux personnes qui ne passent pas plus de 183 jours par an en Espagne. Les banques prélèvent des frais plus élevés pour le gérer, mais il y a un avantage important : vous ne payez pas d’impôts sur les fonds qui s’y trouvent.

Pour ouvrir un compte de non-résident, vous aurez besoin des documents suivants :

  1. Un passeport ou une carte d’identité nationale en cours de validité si vous êtes citoyen de l’UE.
  2. Un document prouvant votre adresse en Espagne, tel qu’une facture de services publics datant de moins de trois mois ou un relevé bancaire récent d’une autre banque espagnole.
  3. Un document prouvant votre situation professionnelle. Une fiche de salaire, une déclaration d’impôts ou un document gouvernemental attestant que vous êtes sans emploi ou que vous percevez une pension de l’État suffira.
La banque peut également exiger un « Certificado de No Residente ». Ce certificat confirme que vous êtes non-résident. Vous pouvez vous le procurer dans les commissariats de police espagnols, ou la banque vous l’obtiendra pour un coût d’environ 15 euros.

Vous pouvez à tout moment passer le compte en compte de résident.

Ouverture d’un compte bancaire de résident

Un compte de résident est moins coûteux et peut vous donner plus de souplesse.

Pour l’ouvrir, vous aurez besoin des documents souvants :

  1. Un passeport ou une carte d’identité nationale en cours de validité, si vous êtes citoyen de l’UE.
  2. Un document prouvant votre adresse en Espagne, tel qu’une facture de services publics datant de moins de trois mois ou un relevé bancaire récent d’une autre banque espagnole.
  3. Votre numéro NIE
  4. Preuve de votre statut d’emploi (comme un contrat de travail, une carte d’étudiant ou des papiers de chômage).

Il est possible d’ouvrir les deux types de compte bancaire en ligne, mais il peut être plus facile de vous rendre en personne à l’agence de la banque de votre choix. Le fait de pouvoir parler à un représentant de la banque vous permettra probablement de vous assurer qu’il n’y a pas de malentendu sur certain aspects du compte bancaire.

Note de la rédaction : cet article a été publié initialement en 2013, mais a été mis à jour et corrigé en mai 2018.

Par Alex Salazar | Articles propriétés | 21 août 2020

Publications qui pourraient vous intéresser

Comptes bancaires pour les non-résidents de l’espagne
Sandra

"Vous voulez acheter ou vendre un bien?"